Nos projets


puce NOTRE PROJET SCOLARITÉ :

Lors de sa visite au village en décembre 2010, Fabrice, fondateur de l’association, voulait distribuer du matériel scolaire aux enfants du village. Mais à sa grande surprise, il trouva une école fermée, en très mauvais état. Il y avait bien un instituteur au village, mais celui-ci ayant à lui seul la charge de tous les enfants, de quatre niveaux différents, ne trouvait plus la motivation d’enseigner. Il en était de même pour les élèves. Pendant ce temps-là, les enfants travaillaient aux champs ou gardaient les zébus. Pourtant cette nouvelle génération était bien consciente qu’il était important d’apprendre à lire, écrire et compter. Mais il en était ainsi…

C’est pourquoi, le 5 décembre, lors d’une grande réunion organisée dans l’école du village, Fabrice prit la décision de créer l’association BEMENA. Avec les parents d’élèves, ils avaient décidé d’une réparation provisoire de l’école afin que les enfants puissent reprendre la classe au plus vite. (Réfection toiture, bancs, tables… et création d’une cloison pour diviser la salle de classe en deux parties afin d’y accueillir un 2ème instituteur).

À l’issue de cette réunion, chaque enfant avait reçu du matériel scolaire (cahiers, crayons, ardoises, …) puis sous un air de fête, nous avons procédé à la distribution des vêtements qui nous avaient été donnés.

Depuis, nous avons pu constater des réels progrès effectués par les enfants. Instituteurs et élèves sont très motivés et l’école inscrit encore de nouveaux arrivants !

Afin que les élèves puissent étudier dans de meilleures conditions, nous avons fait l’achat tables/bancs supplémentaires.

 

NOTRE PROJET SCOLARITÉ :

Bâtir une nouvelle école, plus grande et en dur. Ce sont les villageois eux-mêmes qui l’ont décidé ainsi, en apprenant tout d’abord à fabriquer des briques de terre rouge.
 
Cela mettra sûrement plus de temps que prévu, mais ils pourront être fiers de leur école. Et nous aussi !
 

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

La nouvelle école de Bemena, construite en partenariat avec l’association CESA, a été inaugurée le 24 septembre 2016 en présence d’autorités malgaches. Cette nouvelle école est équipée de sanitaires et a été électrifiée (en solaire) par l’ONG Electriciens Sans Frontières. Les responsables de la circonscription scolaire malgache nous ont obtenu une subvention afin de participer, avec nous, à l’achat de tables / bancs pour nos écoliers et nous as même délivré un certificat de reconnaissance en remerciement de nos actions ! En juillet, les 17 élèves de CM2 ont reçu leur diplôme CPE (certificat d’études), soit 100% de réussite ! A la rentrée en octobre 2017, les instituteurs avaient déjà comptabilisé 125 élèves inscrits ! De quoi promettre un bel avenir à la future génération…

 

L’association BEMENA verse chaque mois une subvention à l’association des parents d’élèves (FRAM) pour le fonctionnement de l’école. Avec l’arrivée des nouveaux élèves, l’école manque de tables / bancs. Nous souhaitons en acheter dès que possible, grâce à vos dons…

Nous vous invitons à suivre nos actions dans la rubrique « L’Actu » et sur notre page Facebook !

 

 NOS PROJETS SANTÉ :

Le village de Bemena est loin de tout. En cas de maladie, le bilan peut tourner au drame très rapidement. Pour se faire soigner, les villageois doivent marcher une quarantaine de kilomètres afin de consulter un médecin à Ambilobe, la ville la plus proche. Encore faut-il en avoir la force physique et la somme nécessaire pour payer les soins.

Il en est de même pour les accouchements: La jeune maman, souvent accompagnée de sa mère, doit se rendre en ville pour mettre son bébé au monde dans de meilleures conditions.

À Bemena, les villageois boivent l’eau du fleuve. Celle-ci, parfois très sale (surtout en saison de pluies) est la principale source de maladies telles que diarrhées (très fréquentes chez les enfants), coliques et typhoïde. La fièvre est omniprésente à Bemena. S’il s’agit parfois de bronchites ou rhinites, celle-ci est souvent due au paludisme, réel problème à Madagascar. Nous retrouvons aussi beaucoup d’adultes souffrant d’hypertension. Et n’oublions pas les « petits bobos » qui s’infectent très vite à Madagascar et s’aggravent très vite. Bien souvent, les villageois tentent de se soigner par eux-mêmes à l’aide de plantes. Parfois ça marche! Mais pas toujours…

En septembre 2011, Diana, médecin à Antananarivo (capitale de Madagascar) avait accompagné Fabrice et Emilie (sœur de Fabrice, bénévole) à Bemena pour y effectuer des consultations. Nous la remercions vivement pour sa participation !

BILAN : 92 CONSULTATIONS EN 4 JOURS !

BILAN : 92 CONSULTATIONS EN 4 JOURS !

NOS PROJETS SANTÉ :

Créer un centre de soins au village, permettant de palier aux maladies les plus fréquentes. Dans la plupart des cas, les habitants de Bemena, mais aussi ceux des villages environnants, pourraient se faire soigner sur place, leur évitant ainsi tous ces kilomètres pour rejoindre la grande ville. Un médecin se tiendrait en permanence au village.
 
Étudier la possibilité de créer un puits qui fournirait de l’eau potable aux villageois.
 
Créer une fosse septique pour aménager des toilettes au village. Ceci limiterait aussi les sources de bactéries pouvant être la cause de maladies. Ce ne sera sûrement pas facile de faire accepter ce modernisme par l’ensemble des villageois, mais nous comptons sur nos écoliers pour montrer l’exemple en installant les premières toilettes dans la future école.
 

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

C’est avec beaucoup d’émotion que s’est déroulée l’inauguration du Centre de Santé de Bemena le 17 octobre 2015, en présence de responsables de la Santé de la région. Après une longue attente, Pamela, « Chef de Santé de Base » (médecin de brousse), a été recrutée par le Ministère de la Santé Publique de Madagascar en mai 2017. Une convention lie l’association BEMENA avec l’Etat malgache. Actuellement, Pamela est logée dans la chambre du médecin que nous avions prévue dans le centre de santé. Une maison est en cours de construction pour lui offrir plus de confort, mais surtout pour permettre de libérer une pièce supplémentaire pour le centre de santé. Ceci permettra de bénéficier 2 chambres de malades, pour pouvoir isoler les patients atteints de maladies graves des jeunes accouchées par exemple. 
 
Aussi, l’association BEMENA a reçu un don de matériels médicaux (accumulateur d’oxygène, aspirateur de mucosités, stérilisateur…) de la part de l’association HORIZONS SAHEL. Grâce à ces matériels, nous espérons pouvoir sauver des vies à Bemena. Mais il reste toujours la difficulté de l’évacuation sanitaire, en cas de maladies graves. Ce sera notre priorité pour 2018 !

 
Un puits a également été creusé en partenariat avec l’association CESA. L’eau est acheminée dans une réserve d’eau près de l’école et du centre de santé par pompage électrique solaire puis traitée par UV pour offrir une eau de qualité aux villageois. Malheureusement, nous avions encore rencontré des difficultés pour creuser (le village semble bâti sur de la roche). Nous avons rencontré une pénurie d’eau dans le puits durant la saison sèche, qui notons-le, était plus sèche que la normale. Afin de pouvoir continuer à offrir de l’eau pendant cette pénurie, la citerne a été remplie manuellement avec de l’eau du fleuve par des villageois transportant chacun des jerricans de 20L. Nous réfléchissons encore à diverses solutions pour palier à ce problème. Mais le plus important est que les villageois, surtout les enfants, puissent bénéficier d’une eau propre et saine durant la saison des pluies, période de nombreuses épidémies bactériennes transportées par l’eau du fleuve.

 
Cet été 2017, nous avions organisé « l’Opération brosses à dents pour les enfants de Bemena » afin sensibiliser les enfants, mais aussi leurs parents, à l’hygiène. Vous aviez été très nombreux à y participer et nous vous en remercions ! Après une matinée de sensibilisation effectuée avec l’aide de notre médecin Pamela, les enfants étaient heureux de nous faire une démonstration au bord du fleuve. Nettoyage approfondi au savon et brossage de dents ! Visiblement, le message est passé 😉

 

Nous vous invitons à suivre nos actions dans la rubrique « L’Actu » et sur notre page Facebook !

 

 L’OPÉRATION DE GERLIN :

imageEn novembre 2010, le petit Gerlin est né avec une malformation de la lèvre supérieure et du palais (fente labio-palatine) appelée plus couramment « Bec de lièvre ». Dès sa naissance, Pauline l’avait fait venir à Diego-Suarez afin qu’il puisse être ausculté par les médecins du monde. Aucune opération ne sera possible avant qu’il ait atteint le poids de 10 kilos. Difficile quand on a du mal à manger…

Comme Gerlin ne prenait pas un gramme, il est retourné à Diego accompagné de sa Grand-Mère en juin 2011 pour une consultation à l’hôpital. Malgré son faible poids, Gerlin serait en bonne santé. Ce qu’il lui faut, c’est manger équilibré. Le médecin a expliqué à sa Grand-Mère comment le nourrir convenablement. Aussi, nous lui avons acheté des compléments alimentaires (spiruline, vitamines…). Nous espérons qu’il prenne du poids rapidement afin que l’on puisse le faire opérer. A suivre…

Tout allait bien jusqu’à décembre 2011, avant que Gerlin ne tombe gravement malade. Atteint de diarrhées graves, ses grands-parents l’ont amené jusqu’à Ambilobe où il a été mal soigné (erreur de traitement). Nous avons donc immédiatement pris la décision de le transférer à l’hôpital militaire de Diego-Suarez.

Après 3 semaines dans un état « critique », selon les médecins, Gerlin s’en est sorti. Par chance, il a été suivi par le médecin qui coopère avec les Médecins du Monde. Il fait partie de l’équipe qui opérera Gerlin en novembre 2012, s’il atteint les 10 kg exigés pour l’anesthésie. Pour cela, le médecin assurera un suivi régulier. Il lui a prescrit un régime alimentaire spécial qui, normalement, lui permettra d’atteindre ce poids pour l’opération.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Gerlin a été opéré en novembre 2012. Nous remercions toute l’équipe de Médecins du Monde pour ce beau travail. Aujourd’hui, Gerlin et sa famille ont retrouvé le sourire (et nous aussi !)

 

Depuis, tout va bien pour Gerlin. Il travaille bien à l’école et il adore jouer au ballon et aller se baigner à la rivière avec ses camarades. C’est un pur bonheur de le voir comme ça, il vous embrasse tous ! Et toute sa famille vous remercie de votre soutien, car notre petit Gerlin revient de loin !

 

Non vous ne rêvez pas, le petit garçon qui saute dans l'eau, c'est bien notre petit Gerlin ! Quand on connaît son histoire, on sait qu'il revient de loin. Quel plaisir de le voir jouer comme ça ! Merci à vous

Non vous ne rêvez pas, le petit garçon qui saute dans l’eau, c’est bien notre petit Gerlin ! Quand on connaît son histoire, on sait qu’il revient de loin. Quel plaisir de le voir jouer comme ça ! Merci à vous

 

 LA PISTE :

Les villageois nous avaient suggéré l’idée de prolonger la piste menant d’Ambilobe. Jusqu’alors, celle-ci prenait fin à Andampy, un autre village situé en amont, à une dizaine de kilomètres de Bemena. Il fallait ensuite marcher sur des petits sentiers de montagne, peu pratique pour le transport de matériels.

L’association leur a offert le matériel dont ils avaient besoin (brouettes, pelles, barres à mines, etc…) En mai, les villageois se munirent de courage. Chaque jeudi, hommes et femmes se réunissaient afin de creuser, kilomètre par kilomètre, la piste, qui désormais mène à Bemena, depuis novembre.

Aujourd’hui, il ne reste plus qu’à traverser le fleuve Mahavavy pour rejoindre le village. Grâce à cette nouvelle « route », nous avons pu transporter vêtements, matériels et nourriture en tracteur.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Si la prolongation de la piste est désormais terminée, les travaux quant à eux, ne le seront sûrement jamais. En effet, chaque année, la saison des pluies (de novembre à mai) détruira partiellement la route fraîchement creusée. C’est pourquoi nous avons suggéré aux villageois de creuser des fossés le long de la piste pour que l’eau s’écoule. De plus, nous pensons aussi planter de la végétation qui absorberait l’eau. Nous espérons ainsi réduire la dégradation de la piste.

 

MERCI POUR VOTRE SOUTIEN !

Grâce à vous, les travaux se poursuivent à Bemena.
 
Les villageois sont très motivés à la réalisation de tous ces projets qui amélioreront progressivement les conditions de vie au village. Ils sont très reconnaissants de votre aide.

Bien entendu, tout ne se fera pas en un jour… Mais les savoir si motivés nous encourage.
Cela leur représente beaucoup de travail, c’est pourquoi nous leurs souhaitons bonne chance et beaucoup de courage !
 
 

Tant de projets réalisés ENSEMBLE !

Collage brosses

Misaotra 

Rien de tout cela n’aurait pu se réaliser sans vous !

 Merci d’avance pour votre soutien !
http://bemena.org/nous-aider

 
Nous vous invitons à suivre l’évolution de nos projets dans la rubrique « L’Actu » et sur notre page Facebook !

Logo_Mettray

Nous remercions infiniment Philippe Clémot, Maire de Mettray, ainsi que toute l’équipe de la Mairie, de soutenir dans nos actions depuis le début de l’aventure.

Site web de la ville de Mettray : mettray.fr

 

Share Button