L’aventure continue… jusqu’à l’aboutissement de nos derniers projets


Chers amis de Bemena.

Vous aviez sûrement pris connaissance de notre décision, dans notre newsletter précédente, d’arrêter l’aventure « association BEMENA », suite à des conflits avec notre ancien partenaire CESA…

Vos gentils témoignages reçus dans ces moments difficiles, nous ont confirmé à tel point nous formons une incroyable équipe solidaire. Cette belle aventure qui dure depuis 7 ans, restera sûrement à jamais gravée dans nos mémoires !

Lors de l’assemblée extraordinaire du 20 décembre 2017, nous avons (avec les adhérents) réfléchi à une dissolution progressive et douce, pour que les villageois puissent s’organiser et se diriger vers une possible autonomie. Même si à leurs yeux, et aux yeux de certains, cela paraîtra sûrement insurmontable dans l’immédiat (ce que nous comprenons), nous sommes persuadés qu’ils sauront trouver le chemin de l’autonomie, et qui deviendra justement la force de ce village !

L’assemblée a donc voté à la majorité POUR une dissolution progressive, en se donnant un délai maximum de 1 an, soit une dissolution effective avant le 31 décembre 2018. Cela nous permettra de terminer nos projets, que nous avions promis aux villageois :

Pamela, le médecin du village, habite désormais dans sa maison depuis quelques jours. Nous l’électrifierons en solaire. En cette fin d’année, les ventes de produits et vos nombreux dons nous permettent désormais de financer ce projet. Mais les travaux ne pourront être réalisés qu’à partir de juin, à cause de la saison des pluies.

25627708_580160805655148_1880921901_n

Aussi, nous avions promis au village l’achat d’une moto. Ça paraît fou, mais c’est le mode de transport le plus fiable pour une évacuation sanitaire. C’est le seul mode de transport capable de circuler tout au long de l’année, hormis les jours où la pluie sera abondante. Autre avantage, le temps de parcours d’environ 1h30 contre 3h30 en 4×4. Et un 4×4 ne pourrait circuler (au mieux) que de juillet à novembre. Deux jeunes du village ayant suivi des études en mécanique, seront formés à la conduite afin qu’ils deviennent les « ambulanciers » de Bemena.

Enfin, nous continuerons de verser les subventions au centre de santé, à l’école et à Pauline, le temps qu’ils s’organisent et trouvent des solutions d’autofinancement par le village lui-même.

Et d’après Pauline : c’est possible, elle pense déjà à des solutions qu’elle proposera aux villageois !

 

puce

Même si pour nous, la page est lourde à tourner, nous sommes persuadés d’avoir fait le bon choix pour l’avenir du village.

Aussi, le fait de se retirer « Mora Mora » (petit à petit) prouve que nous tenons à eux et que nous ne les abandonnons pas. Nous avons confiance en eux et nous sommes sûrs que, sans nous, Bemena continuera d’exister en se responsabilisant, ce qui les rendra encore plus forts !

Nous vous remercions infiniment pour la confiance que vous nous accordez depuis bientôt 7 ans !

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *